«Vermeer entre deux songes» de Gaëlle Josse

December 22, 2018

Editions : Invenit

Sortie : 2017

Pages : 50

Pays : France

 

 

 

 

 

Résumé : 

«Au Metropolitan Museum de New York, Gaëlle Josse s’interroge devant l’énigmatique Jeune Fille assoupie de Vermeer et tente de déchiffrer tous les possibles qu’elle suggère. Mais c’est au cours d’une errance urbaine dans cette ville de New York que l’œuvre va prendre tout son sens, en trouvant un écho troublant et inattendu au cœur de la cité. L’art et la vie. L’art dans la vie. Et toujours cette question qui poursuit l’auteur : qu’est-ce qu’une œuvre d’art a à nous dire, de nos vies, par-delà les siècles ? Et pourquoi celle-ci, parmi tant d’autres, vient-elle nous obséder ? Ici, l’art du peintre, fait de silence, d’instant arrêté et de geste suspendu, est au centre d’un mystère, celui du rapport unique entre l’œuvre et celui qui la reçoit. »

 

Extrait : 

«C’est un rendez-vous, toujours. Fébrile, à chaque fois. Un rendez-vous en rouge. New-York, pour une courte semaine. Tant de sollicitations, et cette nécessité, pourtant, d’aller la voir, la revoir. De près, pour de vrai, comme disent les enfants. De me confronter, une fois de plus, à sa présence, d’entrer dans son aura, de recevoir son étrange et inexplicable magnétisme. Une irradiation que les meilleures reproductions ne peuvent offrir.»

 

 

 

 

Avis :

Le talent d’écriture de Gaëlle Josse nous plonge cette fois dans un tableau de Vermeer. Au delà de la toile, l’auteure explore le sujet de l’inspiration. Celle de tous les jours, celle qu’on éprouve en regardant les passants, en croisant des regards en pleine rue. Qui est cette jeune femme sur le tableau ? Que s’est-il passé dans la scène pour qu’elle prenne cette pose ? Avec qui était-elle quelques minutes auparavant ? 

On entre dans le mystère de la peinture et son histoire probable. En se baladant dans le musée de New-York, à travers ces pages on reconnait les autres peintures célèbres comme «La jeune fille à la perle» ou certaines toiles de Hopper, comme si on y était. L’écriture en elle même est très visuelle et très poétique. Voilà donc un bel objet à lire pour se sentir bien et plein d’inspiration artistique. 

 

Conseil de lecture : 

A lire sur une pause déjeuner ou entre deux services. Dans votre bureau ou dans le parc en face. Ces 50 petites pages vous feront regarder les passants autrement. Boisson conseillée : le café allongé à l’américaine.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now