«Frère d’âme» de David Diop

December 8, 2018

Editions : Seuil

Sortie : 2018

Pages : 175

Pays : France

 

 

 

 

 

Résumé : 

«Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s’enfuit. Lui, le paysan d’Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l’effroi. Au point d’effrayer ses camarades. Son évacuation à l’Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d’ultime et splendide résistance à la première boucherie de l’ère moderne.»

 

Extrait : 

Sur le site de Seuil : http://www.seuil.com/ouvrage/frere-d-ame-david-diop/9782021398243?reader=1#page/8/mode/2up

 

 

 

 

Avis :

Si mon ressenti est souvent clair et franc à la fin des lectures, cette fois je suis plutôt mitigée. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre et pourtant je n’ai pas du tout accroché à l’écriture. Il faut bien admettre que le style répétitif, de litanies sert très bien l’histoire et la folie du personnage principal. A vrai dire c’était presque nécessaire de l’écrire ainsi et malgré l’agacement que cela à parfois provoqué chez moi, on est envouté à ne plus pouvoir le poser. J’ai donc beaucoup de mal à dire si je l’ai aimé ou non. Il est déroutant et il fera partie des livres que je n’oublierais pas de si tôt tant il occupe mes pensées depuis que je l’ai commencé. Mon avis sera peut être davantage tranché avec les mois qui viennent, il fait partie des livres à digérer. Je sais déjà que les «Goncourt des Lycéens» n’ont que rarement été décevants et vu la réflexion qu’il génère chez moi, «Frère d’âme» est surement très bon. A mes yeux il ne suffit pas d’apprécier un livre sur le moment mais de lui trouver un véritable charme et d’y repenser des mois plus tard. Quand il aura réussi à faire cela, alors il aura gagné. En tout cas il ne m’a pas laissé indifférente et c’est déjà un bon début. «Frère d’âme» est violent, très fort en terme d’images, tragique aussi, vous êtes prévenu c’est un vrai coup de poing. 

 

 

 

Conseil de lecture : 

A lire loin de tout écran de télévision et informations du monde extérieur. Enfermé dans votre bulle au milieu de vos livres dans le plus grand silence en buvant une petite soupe de légumes. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now