«Cosme» de Guillaume Meurice

May 5, 2018

éditions : Flammarion

Sortie : Mars 2018

Pages : 336

Pays : France

 

 

 

 

Résumé : 

"Cosme ou l’histoire d’un fils d’immigrés espagnols, agrégé de rien, pas même bachelier, qui découvre le Graal de la poésie française : le sens caché du sulfureux et mystique poème de Rimbaud, Voyelles.

 

Guillaume Meurice le suit, de son enfance dans les rues de Biarritz à cette quête poétique dans son minuscule appartement parisien, en passant par la délinquance des banlieues chaudes de la capitale, un service militaire à décrypter des messages secrets ; le tout entrecoupé d’heures interminables dans différents clubs d’échecs. Cosme, c’est aussi l’amitié chevillée au corps au gré des rencontres, et la passion des mots qu’il dévore dans ses lectures ou qu’il travaille pour sculpter d’improbables sonnets.

 

Une vie entre passions partagées, infinie solitude, vertiges, long dérèglement des sens. Le récit d’un homme libre. Poète. Voyant?"

 

 

 

Extrait : 

Sur le site de l’éditeur Flammarion : https://flipbook.cantook.net/?d=%2F%2Fwww.edenlivres.fr%2Fflipbook%2Fpublications%2F394648.js&oid=66&c=&m=&l=&r=&f=pdf

 

 

 

 

 

 

Avis : 

C’est la première fois que je me lance dans la lecture d’un auteur célèbre pour autre chose que la littérature. Je dois reconnaitre un certain attrait pour France Inter (bon d’accord, je les écoute tous les jours...) et plus particulièrement pour l’émission «Par Jupiter !» où sévissent Guillaume Meurice, Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek (ok je suis fan !). Alors quelle ne fut pas ma surprise (et ma joie) lorsque Monsieur Guillaume Meurice franchit la porte de la librairie où je travaille, pour venir boire un petit café avant son spectacle le soir même dans la commune...

Et alors ce livre ? Je lui reconnais une plume agréable mais je craignais de ne pas accrocher à la personnalité du personnage principal.  Et bien passé les vingts premières pages, le rythme m’a bercé et finalement la sympathie éprouvée pour Cosme l’a emporté. 

Guillaume Meurice a donc écrit ce roman avec Cosme Olvera, véritable protagoniste du livre, et ils nous narrent les multiples vies de cet homme. Né au pays basque, il parcourt la France, sans diplôme, vit au jour le jour, trouve des petits boulots, fréquente les tables de jeux d’échec, s’amourache de la littérature française. Et surtout de la poésie. 

A ce jour il semblerait être l’un des hommes à détenir les clés du poème «Voyelles» de Rimbaud. La curiosité nous pousse jusqu’à la dernière phrase. Après avoir refermé le livre je suis allée chercher dans mes étagères, ce fameux poème pour le relire avec un nouvel oeil. 

Si vous voulez découvrir un Meurice sérieux, loin de l’humour (jouissif !) de ses chroniques sur France Inter, faites-vous plaisir, parce que pour un premier roman, il faut bien admettre que c’est carrément chouette !

 

 

Conseil de lecture : 

A lire les deux pieds sur la table du salon de jardin, avec un bon mojito et une vue sur les Pyrénées (un poster fera aussi l’affaire)

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now