«Looking back» de Tecia Werbowski

April 19, 2018

éditions : Notabilia

Sortie : Avril 2018  

Pages : 74

Pays : Pologne

 

 

 

 

Résumé : 

«Tecia Werbowski aime les voyages en train. Elle a un don pour les rencontres insolites et prête volontiers l’oreille aux confidences des voyageurs anonymes. Un jour, alors qu’elle est dans un train pour Cracovie, un mystérieux inconnu entre dans son compartiment. L’homme, qui vient de revoir son grand amour perdu, lui confie le drame de sa vie. Dans les années soixante, alors follement épris d’une jeune femme, il avait inexplicablement fui juste avant leur mariage. Tecia l’ignore encore, mais cet homme, Janusz Nowicki, va durablement marquer son existence.

 

Bien plus tard, quand le temps de la jeunesse est révolu et après un séjour à Prague, ville insaisissable où la mélancolie dicte les pas, Tecia décide de retrouver son mystérieux compagnon de voyage. Elle y parvient, contre toute attente, et découvre alors la face cachée du récit de Janusz.»

 

 

 

 

Avis : 

Ce petit livre d’à peine quatre vingt pages regroupe plusieurs critères que j’attends souvent dans mes lectures : la découverte d’un nouvel auteur, une lecture rapide, une plume agréable, une histoire de rencontre improbable. Et en plus cela se passe dans un train...j’admets avoir un faible pour ce transport et la poésie qui peut se dégager d’un voyage en train. Je vous conseille vivement les histoires autour du Transsibérien qui s’avère être un vrai univers à part entière («Seule sur le Transsibérien» de Géraldine Dunbar, éditions Transboréal, si vous avez l’occasion). Mais cette fois-ci «Looking Back» nous emmène en voyage entre Prague et la Pologne. C’est l’histoire d’une rencontre entre la narratrice et un homme malheureux qui lui conte son histoire d’amour. Il y a quelque chose de poétique, simplement dans ce résumé. Loin d’une image fleur bleue cependant, on assiste impuissant à une triste idylle. C’est mélancolique et très plaisant, un vrai petit livre doudou qui donne envie de dire à nos proches qu’on les aime. 

 

 

 

 

Conseil de lecture : 

Idéalement pendant un voyage en train, sinon dans un transport en commun. Quelque chose qui roule, vole, navigue, glisse. Lisez-le en marchant sur un trajet que vous connaissez par coeur, sous un grand soleil de printemps. Boisson conseillée : il vous reste une main pour siroter un diabolo pêche avec une paille. 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Google+ Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now